CAA Factbook

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le chat Discord pour toute demande de création de compte.

Du contenu sur cette page a été traduit officieusement depuis l'anglais.

Le CAA Factbook[Note 1] est un document de la CAA donnant de nombreux détails concernant les colonies de l'UEG. Sont notamment explicités l'histoire de la colonie, ses caractéristiques spatiales, ses capacités militaires[1] et sa géographie physique.[2][3] Il décrit également certaines lois et procédures, comme le protocole Cole, WINTER CONTINGENCY, ou encore l'UNSC Convention on Admiralty Law of 2315.[1]


Mal consulta le CAA Factbook pour en apprendre plus sur la région minière de Reynes lors de la mission de Kilo-Five sur la Nouvelle Llanelli et y trouva un descriptif des matériaux qui y étaient extraits.[4]

Extraits[modifier]

Reach[modifier]

Planet: Reach (excerpt from CAA FACTBOOK [l.update 12.7.2535])

Length of day: 27 hours
Length of year: 390 days (local)
Gravity: ~1.08 g
Natural satellites: [2] Csodaszarvas, Turul

Reach is the 4th largest planet in the Epsilon Eridani [K2 Orange-red dwarf] system, second closest to ε Eridani. Stable for planet of its age [<1B years]. First planetary confirmations were in early 21st century.

Reach is the location of the UNSC's largest and most active shipyard. It is also where the UNSC's most elite troops, the Orbital Drop Shock Troopers, are trained. Reach is also the largest non-automated exporter of titanium. ε Eridani's superior interstellar jump point has been the most active S-F space transfer zone (arrivals and departures) for over thirty years, with ε Eridani's inferior IJP and Sol's superior IJP regularly trading second and third place spots.

Population: 703,341,500

Largest Cities: Manassas, Quezon, Ezhtergom


Planète : Reach (extrait du CAA FACTBOOK [l.màj 12.7.2535])

Longueur d'une journée : 27 heures
Longueur d'une année : 390 jours (locaux)
Gravité : ~1,08 G
Satellites naturels : [2] Csodaszarvas, Turul

Reach est la quatrième plus grosse planète du système Espilon Eridani [naine orange-rouge K2], et la deuxième plus proche d'ε Eridani. Très stable pour une planète de son âge [<1 milliard d'années]. Premières observations au début du 21e[sic] siècle.

Reach est l'emplacement des chantiers navals les plus grands et actifs de l'UNSC. C'est également le lieu d'entraînement des troupes d'élite de l'UNSC, les Troupes de choc aéroportées orbitales. Reach est également le plus grand exportateur de titane non-automatisé. Le point de saut interstellaire supérieur d'ε Eridani est la zone de transfert vers l'espace Shaw-Fujikawa la plus active de ces trente dernières années (arrivées et départs), son PSI inférieur et le PSI supérieur de Sol s'échangeant régulièrement les deuxième et troisième places.

Population : 703 341 500

Villes principales : Manassas, Quezon, Ezhtergom


Puissance militaire de Reach[modifier]

Military Power: Reach (excerpt from CAA FACTBOOK [l.update 1.5.2550])

Total Available Military Manpower: 385,421,100
Total Land Assets: 58,430
Total Naval Assets: 1,209 (T); 75 (X)
Total Air Assets: 11,050
Serviceable Airports: 1,246
Defense Budget: cR. 38,287,000,000 [2548]

While Earth is rightly seen as the UNSC's commercial, political, and cultural center; Reach is undeniably the hub of its military power.

The ε Eridani fleet is a full strength Carrier Group with the supercarrier UNSC Trafalgar at its core. The planet itself has a semi-mobile array of 20 Orbital Defense Platforms, and they are in turn defended by multiple wings of single ships and tactical multi-role craft.


Puissance militaire : Reach (extrait du CAA FACTBOOK [l.màj 1.5.2550])

Puissance militaire totale disponible : 385 421 100
Atouts terrestres totaux : 58 430
Atouts navals totaux : 1 209 (T) ; 75 (X)
Atouts aériens totaux : 11 050
Aéroports en service : 1 246
Budget de défense : cR. 38 287 000 000 [2548]

Alors que la Terre reste perçue comme le centre commercial, politique et culturel de l'UNSC qu'elle est, Reach est indéniablement le cœur de sa puissance militaire.

La flotte d'ε Eridani est un groupe de transporteurs complet formé autour de l'UNSC Trafalgar. La planète elle-même est entourée d'une grille de 20 plateformes de défense orbitales, à leur tour défendues par plusieurs escadrons de vaisseaux et aéronefs tactiques multirôles.


Spartans[modifier]

The Spartan Project: (excerpt from CAA FACTBOOK [l.update. 5.21.2547])

The members of the Spartan Program are elite military operators recruited from all corners of UNSC governed space. Each of them is a highly decorated veteran with literal decades of combat experience and an unwavering commitment to the defense of mankind. In order to aid them in their goal, they are armed with the absolute bleeding edge in military technology--the Mjolnir powered assault armor.

More to the point, the Spartan super-soldiers are the only men and women alive with the extensive training and physical wherewithal necessary to harness the full potential of this highly specialized equipment.


Le projet Spartan : (extrait du CAA FACTBOOK [l.màj. 5.21.2547])

Les membres du projet Spartan sont des opérateurs militaires d'élite recrutés dans tout l'espace contrôlé par l'UNSC. Chacun d'entre eux est un vétéran hautement décoré fort de véritables décennies d'expériences au combat et d'une dévotion inébranlable envers la défense de l'humanité. Pour les aider à atteindre ce but, ils sont équipés de la meilleure technologie militaire disponible : l'armure d'assaut assistée Mjolnir.

En d'autres termes, les super-soldats Spartans sont les seuls hommes et femmes vivants et vivantes à posséder l'entraînement et les capacités physiques nécessaires pour exploiter pleinement cet équipement hautement spécialisé.


Ordre prioritaire d'urgence 098831A-1[modifier]

Emergency Priority Order 098831A-1 (aka the “Cole Protocol”)
In order to safeguard Earth and all the Allied Colonies, it is required that all military, government, and private spacecraft and all military, government, and private space facilities purge all integrated and local isolated networks of navigational data in the case ANY of the following criteria are met:

• Any Covenant forces are detected and…
   o have boarded or are attempting to board.
   o have boarded a connected vessel or structure/facility .
   o have detected a military, government, or private spacecraft or military, government, or private facility that is incapable of immediate Slipstream space travel.

In the case that an immediate jump into Slipstream space is an option:

• All military, government, and private spacecraft and all military, government, and private space facilities capable of doing so must initiate and immediate Slipstream space jump on a randomized vector with an exit point in deep interstellar space. At least three such jumps must be made before continuing on to any military, government, or civilian operated port.

In case of imminent capture by Covenant forces, all military, government, and private spacecraft and all military, government, and private space facilities are required to employ whatever means available to be scuttled by their crews and to render useless all strategic and tactical assets contained therein following the purging of all integrated and local isolated networks of navigational data. Violation of this directive will be considered an act of TREASON, and pursuant to UNSC Military Law articles JAG 845-P and JAG 7556-L, such violations are punishable by life imprisonment or death.


Ordre prioritaire d'urgence 098831A-1 (« Le Protocole Cole »)
Afin de garantir la sécurité de la Terre et de ses colonies alliées, il est nécessaire que tout vaisseau militaire, gouvernemental et privé ainsi que toute installation spatiale militaire, gouvernementale et privée effectue une purge ses données de navigation intégrées ou stockée dans ses réseaux locaux isolés, dans le cas où AU MOINS UN de ces critères surviendrait :

• Des forces covenantes sont détectées et
   o ont effectué un abordage ou tentent d'en effectuer un ;
   o ont abordé un vaisseau ou une structure/installation connectée ;
   o ont détecté un vaisseau militaire, gouvernemental ou privé ou une installation spatiale militaire, gouvernementale ou privée qui se trouve dans l'incapacité d'effectuer un saut en sous-espace immédiat.

Dans le cas où un saut en sous-espace immédiat est possible :

• Tout vaisseau militaire, gouvernemental ou privé et toute installation spatiale militaire, gouvernementale ou privée capable d'effectuer le saut doivent l'initier selon un vecteur aléatoire avec un point d'arrivée dans l'espace interstellaire profond. Au moins trois sauts doivent être effectués avant de continuer vers un port militaire, gouvernemental ou civil.

Dans le cas d'une capture imminent par des forces covenantes, tout vaisseau militaire, gouvernemental ou privé et toute installation spatiale militaire, gouvernementale ou privée doivent employer tous les moyens nécessaires pour être saboté par l'équipage et rendre tout atout tactique et stratégique inutilisable, après avoir purgé ses données de navigation intégrées ou stockée dans ses réseaux locaux isolés. La violation de cette directive est considérée comme un acte de TRAHISON, punissable selon les articles JAG 845-P et JAG 7556-L de la Loi martiale de l'UNSC d'emprisonnement à vie ou de mort.


WINTER CONTINGENCY[modifier]

WINTER CONTINGENCY refers to clear evidence that Covenant Forces know the location of, or are present at, a UNSC Colony. Events which may be classified WINTER CONTINGENCY include:

• Intercepted Covenant communications that refer to a UNSC Colony by name.
• Discovery of hard physical evidence of Covenant activity.
   o Abandoned or discarded matériel.
   o Residue and/or damage consistent with Directed Energy Weapon usage.
• Detection of multiple in-system Slipstream Space rupture events.
• Engaged in combat by Covenant forces.

This term is a report that has the highest precedence in the OPREP-Γ reporting structure. All other reporting terms such as GOOSE CHASE, SNAKE PIT, et al, while very important, should be considered secondary to this report.
____________________________
ref. UNSC DF Instruction EM-277, 03/10/2526



WINTER CONTINGENCY désigne le fait établi que les forces covenantes connaissent la position de, ou sont déjà présenttes sur, une colonie de l'UNSC. Les événements classifiés WINTER CONTINGENCY comprennent :

• Interception de communications covenantes désignant une colonie de l'UNSC par son nom.
• Découverte de preuves physiques d'activité covenante.
   o Matériel abandonné ou jeté.
   o Résidu et/ou dégâts liés à l'utilisation d'armes à énergie dirigée.
• Détection de multiples ruptures de sous-espace intrasystème.
• Combat avec des forces covenantes.

Ce terme est d'une haute importance dans la structure de rapport OPREP-Γ. Tout autre terme comme GOOSE CHASE, SNAKE PIT, etc, bien qu'importants, doivent être considérés comme secondaires en comparaison.
____________________________
réf. Instruction DF UNSC EM-277, 10/03/2526


Convention sur la Loi de l'Amirauté de 2315[modifier]

EXCERPT FROM THE UNITED NATIONS SPACE COMMAND CONVENTION ON ADMIRALTY LAW OF 2315

In the United Nations Space Command Convention on Admiralty Law (UNSCOAL) of 2315 it is stated that:

All States shall cooperate to the fullest possible extent in the repression of piracy in any place outside the jurisdiction of any State.

In this same document piracy is defined as:

(a) any illegal acts of violence, detention, or depredation committed for private ends by the crew or the passengers of a private watercraft, private aircraft, or private spacecraft, and directed:
(i) in or over international territories, against another watercraft, aircraft, spacecraft, or port or against persons or property on board or within such a watercraft, aircraft, spacecraft or port;
(ii) against a watercraft, aircraft, spacecraft, persons or property in a place outside the jurisdiction of any State;
(b) any act of voluntary participation in the operation of a watercraft, aircraft, or spacecraft with knowledge of the facts making it a pirate watercraft, aircraft, or spacecraft;
(c) any act of inciting or of intentionally facilitating an act described in subparagraph (a) or (b).

In this same document a pirate watercraft, aircraft, or spacecraft is defined as:

A watercraft, aircraft, or spacecraft is considered a pirate watercraft, aircraft, or spacecraft if it is intended by the persons in dominant control to be used for the purpose of committing one of the acts referred to in [the above article]. The same applies if the watercraft, aircraft, or spacecraft has been used to commit any such act, so long as it remains under the control of the persons guilty of that act.
Furthermore; the acts of piracy, as defined in [the above article], committed by a government watercraft, government aircraft, or government spacecraft, whose crew has mutinied and taken control of the watercraft, aircraft, or spacecraft are assimilated to acts committed by a private ship or aircraft.

In this same document, the capacity for seizure or destruction of a pirate vessel is explained:

In any place outside the jurisdiction of any State, every State may seize a pirate watercraft, aircraft, or spacecraft, or a watercraft, aircraft, or spacecraft taken by piracy and under the control of pirates, and arrest or kill[1][sic] the persons and seize the property on board. The courts of the State which carried out the seizure may decide upon the penalties to be imposed, and may also determine the action to be taken with regard to the watercraft, aircraft, or spacecraft or property, subject to the rights of third parties acting in good faith.
Furthermore; any act of piracy attempted outside the jurisdiction of any State, if the PIRATES are overcome, the TAKERS may immediately inflict a punishment by summary execution; though this is understood where no legal judgment may be obtained; And hence it is, that if a watercraft, aircraft, or spacecraft is attacked by a PIRATE, but in the attempt the PIRATE is overcome, the PIRATES may forthwith be executed without any Solemnity of Condemnation, by the Admiralty Law.



EXTRAIT DE LA CONVENTION DU COMMANDEMENT SPATIAL DES NATIONS UNIES SUR LE DROIT NAVAL DE 2315

Il est établi par la Convention du Commandement spatial des Nations unies sur le droit naval (CUNSCDN) de 2315 que :

Tous les États devraient participer au mieux de les capacités à la répression de la piraterie dans tous les lieux hors de la juridiction d'un État.

La piraterie est définie comme telle dans le même document :

(a) n'importe quel acte illégal de violence, détention ou déprédation commis à des fins privées par un équipage ou les passagers d'un vaisseau maritime, aérien ou spatial privé, dirigé :
(i) au sein de ou au-dessus des territoires internationaux, contre un autre vaisseau maritime, aérien ou spatial, un port ou des personnes ou propriétés à bord ou contenu dans le vaisseau susmentionné ;
(ii) contre un vaisseau maritime, aérien ou spatial, des personnes ou des propriétés situés hors de la juridiction d'un État ;
(b) n'importe quelle participation volontaire à l'opération d'un vaisseau maritime, aérien ou spatial en conscience de sa correspondance à la définition d'un vaisseau pirate ;
(c) n'importe quel acte incitant ou facilitant intentionnellement un des actes décrits dans les paragraphes (a) ou (b).

Dans le même document, un vaisseau pirate est défini comme :

Un vaisseau maritime, aérien ou spatial est considéré comme vaisseau pirate si les personnes qui le contrôlent l'utilisent pour commettre un des actes définis dans [l'article précédent]. Cette définition s'applique également à tout vaisseau utilisé dans le passé pour commettre ces actes, et ce tant qu'il reste sous le contrôle des personnes coupables de ces actes.
De plus, les actes de piraterie, définis dans [l'article précédent], commis par un vaisseau gouvernemental, dont l'équipage s'est mutiné et en a prit le contrôle, sont assimilés aux actes commis par un vaisseau privé.

Dans le même document, les capacités de capture et destruction d'un vaisseau pirate sont définies :

Dans tout endroit situé hors de la juridiction d'un État, tout État peut capturer un vaisseau pirate ou vaisseau sous contrôle de pirates, et arrêter ou tuer les personnes et capturer les propriétés à bord. Les cours de justice de l'État ayant conduit la capture ont autorité sur les punitions encourues, et peuvent également déterminer le sort du vaisseau et des propriétés, mais restent soumises aux droits de tierces parties agissant de bonne foi.
De plus, tout acte de piraterie tenté hors de la juridiction d'un État où les PIRATES sont maîtrisés, les INTERVENANTS sont autorisés à infliger immédiatement une punition sous la forme d'une exécution sommaire ; dans le cas où aucun jugement légal ne pourra être obtenu ; et ainsi lors de toute attaque d'un vaisseau par des PIRATES, où ces derniers sont maîtrisés, les PIRATES pourront être exécutés sans Conclusion de condamnation, selon le Droit maritime.


Divers[modifier]

  • Il est sûrement conçu sur le modèle du CIA World Factbook, qui possède les mêmes fonctions.


Notes[modifier]

  1. Remplacé par CAA dans la version française de Halo : Les Mondes de verre.


Sources[modifier]


Langues et culture
Langues
Humaines : AllemandAnglaisEspagnolHongroisSanskritSwahili

Covenantes : SangheiliYonhetPidgin

Forerunners : DigonJagon
Cultures
Sangheilie
ArumAscétismeFire and Repentance CodeciesFloatfightGreat TorrentMarque de la désobéissanceOraison funèbre
UEG
Périodiques : STARSThe MagellanThe Mombasa TimesIntersystem NewsJournal of Higher Dimensional Physics
Littérature : The Admiralty Manual of Seamanship Vol. IIA Soldier's Tale: Rainforest WarsCAA FactbookL'Enfer de Dante
Arts : Le dernier combat de ColeStylightFlip-musicCharybde et ScintyllaDrowning ChromiumFist of the Unicorn
Jeux : GravballHyperforceMoonsRoi de la colline
Médailles
Forerunner
SynchroneXankara
Croyances
Daowa-maadthuGrand VoyageReligions humainesReligion ussan
Monnaies
CréditGekzQuarter