Vitrification (niveau de Halo 5 : Guardians)

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le chat Discord pour toute demande de création de compte.

Cette page a été signalée comme incomplète par le projet Wikinfinity Gameplay.
Vitrification
H5G mission Vitrification.jpg

Osiris doit suivre l'équipe bleue dans un monde vitrifié situé hors de la juridiction de l'UNSC.

Informations
Nom original :

Glassed

Jeu :

Halo 5 : Guardians

Numéro du niveau :

3

Personnage :
Date :

25 octobre 2558

Lieu :

Meridian

Objectifs principaux :
  • Ralliez la station Meridian.
  • Quittez l'avant-poste.
  • Ralliez la station Meridian.
  • Défendez la station Meridian.
Protagonistes :
Ennemis rencontrés :
Armes utilisables :
Véhicules utilisables :
Crânes :

Fer

Terminaux :

6

Succès :
Voir source - Modifier - Liste

Vitrification (Glassed en VO) est la troisième mission de campagne dans Halo 5 : Guardians. Elle nous fait suivre l'équipe Osiris qui se rend sur la planète Meridian pour poursuivre sa traque de la Blue Team. En cours de route, les Spartans-IV devront aider le gouverneur Sloan et les colons à repousser un assaut Prométhéen sur la planète.


Scénario[modifier]

Cinématique

À bord de l'UNSC Infinity, Palmer escorte le docteur Halsey jusqu'au capitaine Lasky sur le pont.

Docteur Catherine Halsey : J'ai pourtant essayé de vous prévenir. Cortana a échappé à notre contrôle, capitaine. Elle est dangereuse. Elle a accès au Domaine forerunner, un réseau de taille galactique…

Roland : Cortana est en vie ?

Halsey : …qui lui permet de contrôler les dispositifs qui ont fait tant de dégâts.

Roland : Mais comment est-ce…

CAPT Thomas Lasky : Le Major pense qu'elle a essayé de le contacter…

Halsey : Quoi ? Non. John ne doit pas lui parler.

Lasky : …et il est parti à sa recherche.

Halsey : Et vous l'avez laissé faire ?

Roland : Mais comment est-ce que…

Commandant Spartan Sarah Palmer : Le Major ne reçoit d'ordres de personne. Il n'en fait qu'à sa tête.

Lasky : Jusqu'à 6 heures 31 ce matin, quand on l'a déclaré absent sans permission.

Roland : La question ce n'est pas le Major…

Halsey : John n'est pas psychologiquement préparé à la considérer comme une menace…

Roland : Hé ! Il y en a un qui va m'écouter ?

Lasky : Vous exagérez, Roland.

Roland : Oui, monsieur. Mais je ne suis le seul. Vous avez créé Cortana, doc, et vous signez son arrêt de mort avec ces accusations.

Lasky : Roland.

Roland : Vous croyez qu'elle a poussé le Major à abandonner son poste ? Et qu'aurait-elle à y gagner ? Pourquoi est-ce Cortana la problème ? Parce qu'elle a refusé de mourir alors qu'elle aurait dû ?

Dans les hangars de l’Infinity, Buck et Locke se préparent pour leur débarquement sur Meridian dans leur centre de contrôle improvisé.

Edward Buck : Tu approuves cette opération ? C'est pas une cible ordinaire.

Jameson Locke : Je me contente de suivre les ordres qu'on me donne, Buck.

Buck : Mouais, parle pour toi. J'adore le boulot d'ASCO. Droit au but. (Il brandit un Magnum.) Les magouilles, moi, ça m'écœure.

Locke récupère un appareil circulaire conservé dans un champ antigravité.

Buck : Et comment on est censés les mater ? En demandant avec politesse ?

Locke : Non.

Locke active l'appareil, qui émet une lumière rouge et tourne sur lui-même. Il le lance sur le plastron de Buck et l'appareil s'y colle. Les boucliers de Buck luisent et il est immobilisé.

Buck : C'est quoi ?

Locke retire l'appareil et Buck retrouve le contrôle de son armure.

Locke : Un saboteur d'armure. Un court-circuit, et le tour est joué.

Buck : Euh, Locke… Les autres Spartans… Tous les soldats, quand ils vont apprendre ça… Ils vont nous haïr. Tu en as conscience ?

Locke : Tu n'es pas le seul à être ici à cause de lui.

Locke s'éloigne.

Vue de l'ascenseur orbital depuis l'orbite de Meridian.

Meridian, 25 octobre 2558
Colonie indépendante

Gameplay

L'équipe d'intervention Osiris descend dans l'atmosphère de la planète via l'ascenseur orbital.

Holly Tanaka : L'Alliance a vitrifié cette planète en 48. C'était une colonie de l'UNSC à l'époque. Aujourd'hui, elle est aux mains d'une entreprise privée. Ils la dévitrifient peu à peu, pour la rendre habitable.

Buck : Pourquoi fait-on un tel détour ?

Tanaka : Question de politesse. J'ai grandi sur une colonie indépendante comme Meridian. Les gens n'aiment pas que l'UNSC atterrisse en pleine ville. Ils voient ça comme un acte d'agression.

Des explosions se font voir au-dehors.

Buck : En parlant d'actes d'agression…

Un Phaéton en flammes percute l'ascenseur.

Olympia Vale : Des vaisseaux forerunners !

Tanaka : Mais qu'est-ce que les Forerunners font ici ?

Locke : On est peut-être pas les seuls à être ici pour chercher le Major.

Sloan : Vous, dans l'ascenseur ! Qui que vous soyez, identifiez-vous immédiatement.

L'ascenseur entre en atmosphère.

Locke : Ici le Spartan Jameson Locke, de l'UNSC.

Sloan : Vous n'êtes qu'une bande de soudards !

Locke : À qui ai-je l'honneur ?

Sloan : Ici le gouverneur Sloan et vous pouvez aller vous…

Buck : Il a pas l'air ravi de nous voir.

Locke : Tant pis, il devra s'y faire.

Ordinateur : Nous approchons de la surface de Meridian. Préparez-vous à débarquer.

L'ascenseur s'ouvre. Un mineur armé attend à l'extérieur.

Mineur : Des Spartans ?! Mais qu'est-ce qu'ils fabriquent ici ?!

Locke : Qu'est-ce qui se passe ?

Mineur : La station Meridian est assiégée ! Sloan essaie d'organiser les défenses, mais… j'ai de la famille, là-bas. Ils ne sont pas armés.

Locke : Osiris, les habitants de Meridian ont besoin de nous.

L'équipe Osiris s'engage dans le terminal de l'ascenseur.

Sloan (hauts-parleurs) : Sloan à toutes les unités ! Tous en position défensive ! Et pas de panique !

Mineur : C'est quoi ces choses ?

Mineur : Quelqu'un a des nouvelles de la station Apogée ?

Mineuse : Qu'est-ce que c'est ? Qu'est-ce qui se passe ?!

Mineur : Des troupes de l'UNSC sur Meridian ?

Annonceuse : La station est assiégée. Protocoles de sécurité enclenchés.


Un poste informatique se trouve sur la droite.

Sloan : Sloan à contrôle de l'ascenseur, rapport.

Technicienne : Gouverneur, on a un problème. Les tourelles sont hors-ligne.

Sloan : Hm, je ne peux rien faire d'ici. Un problème de bouclage, sans doute. Réinitialisez le système.

Un appel de détresse peut être écouté sur le terminal.

Femme : Gouverneur Sloan ! Répondez, gouverneur, on nous attaque ! Ce ne sont ni les Covenants, ni l'UNSC ! Je sais pas qui c'est mais nous avons besoin d'aide, vite !


Mineur : Qu'est-ce que des Spartans font ici ?

Mineuse : Le gouverneur Sloan avait raison, l'UNSC est venue nous chercher.

Mineuse : Que tout le monde reste calme. Le gouverneur Sloan contrôle la situation.

Mineuse : Des Spartans sur Meridian… Je ne pensais pas que ça arriverait un jour.

Locke : Contrôle de Meridian, ouvrez-nous les portes de l'ascenseur orbital immédiatement.

Kyle Kingawa : Mais… Et l'invasion ?

Vale : Ouvrez les portes pour qu'on puisse vous aider !

ou

Locke : Ouvrez les portes et on vous aidera.

Franco Dimezzo : Bon sang, Kyle ! Réagit !

Kyle Kindawa : OK, c'est parti !

Les portes s'ouvrent et des Prométhéens attaquent.

Perdus en terre inconnue[modifier]

Vale : La base est bouclée, on est coincés !

Buck : Il doit y avoir un moyen de couper le système de sécurité.

Tanaka : Ouais : on élimine la menace et finit le bouclage.

Sloan (hauts-parleurs) : Aux armes, braves citoyens de Meridian ! Battez-vous et défendez votre planète contre les agresseurs !

Sloan : Contrôle de l'ascenseur, activez-moi ces tourelles automatisées.

Kyle Kingawa : On essaie, gouverneur ! La porte de la tour est bloquée !

Buck : Des tourelles automatisées ? Ça pourrait être utile.


{Si le joueur rejoint le toit des bâtiments à droite.}

Technicien : Les commandes des tourelles sont là-dedans, mais la porte est bloquée !

{Si le joueur utilise une charge sur le sur et active les tourelles.}

Locke : Tourelles activées !

Sloan : Qui… Spartans ? C'est vous qui avez activé les tourelles ?

Locke : On est là pour vous aider, gouverneur.

Sloan : Hah…


{Si le joueur utilise une charge au sol pour briser le toit des bâtiments sur la gauche et trouver le lance-roquettes.}

Locke : J'ai trouvé une cache d'artillerie lourde.

Vale : Je me demande pourquoi des civils ont des armes pareilles.

Tanaka : La priorité, c'est le combat. Pas les débats politiques.


{Si le joueur escalade les bâtiments à gauche.}

Locke : J'ai un générateur dans mon viseur, ici.

Tanaka : Tire, ça coupera l'alimentation de la porte.

Mineur : J'ai pas survécu à Alluvion pour mourir ici !

{Si le joueur tire dans le générateur de l'autre côté de la porte.}

Locke : Les portes sont ouvertes.

Sloan : Qu'est-ce que vous fabriquez ?!

Locke : On va à la station Meridian.

Sloan : Et vous avez décidé de tout faire péter en partant ?!

Vale : Il reste encore des Prométhéens, là-bas.

Tanaka : Vous avez entendu. Les habitants de la ville sont vulnérables, ils ont besoin de nous.


Buck : Un chevalier commandant débarque avec une horde de Prométhéens !

Une fois tous les Prométhéens éliminés.

Buck : On dirait que c'est bon.

Sloan : Spartans ? C'est vous qui avez fait ça ?

Locke : On a juste donné un coup de main, gouverneur. Remerciez plutôt vos hommes.

Les Spartans passent la porte et empruntent un Warthog et des Mongooses pour rallier la station Meridian. Un Pélican en flamme passe au-dessus d'eux, poursuivi par un Phaéton et s'écrase en contrebas.

Priya Singh : Mayday, mayday ! Je suis touchée !

Les Spartans affrontent les Prométhéens dans le bassin avant un pont.

Sloan : Rivière McCord, au rapport.

Anele Pretorius : Gouverneur Sloan ! Le pont de la rivière McCord est condamné, mais nous sommes cernés de toutes parts !

Jimmy Dupree : Qu'est-ce qu'on fait ?

Sloan : Vous devez absolument les empêcher d'atteindre la ville.

Tanaka : Gouverneur, si vous ouvrez le pont, Osiris pourra aider la station Meridian.

Sloan : Si je vous laisse passer ces monstres vont vous suivre. Pas question.


{Si le joueur a forcé le passage plus tôt.}

Sloan : Après ce que vous avez fait à l'ascenseur spatial, estimez-vous heureux que je n'ordonne pas à mes hommes de vous abattre !


Sloan : Si vous voulez nous aider, alors nettoyez-moi ce pont.

{Les Spartans éliminent les Prométhéens.}

Sloan : Ça alors… C'est donc vrai tout ce qu'on raconte au sujet des Spartans.[Note 1] Très bien, écoutez-moi. On a besoin de vous de l'autre côté du pont, en direction de la ville.

Locke : Bien reçu, monsieur.

Sloan : D'accord, je vous ouvre.

La porte du pont s'ouvre.


Si Tanaka se rend dans la zone à droite du pont, avec une vue sur les plaines vitrifiées.

Tanaka : J'en ai vu d'autres, bien sûr, mais tous les mondes vitrifiés évoquent systématiquement la même chose pour moi… Minab… Ma planète… Elle a été entièrement vitrifiée… Certains disent qu'elle a eu de la chance d'en réchapper, mais ceux-là n'ont pas eu à survivre tant bien que mal sous un ciel noir et des températures glaciales.


Sur le pont, des soldats prométhéens apparaissent et prennent le contrôle d'un Warthog.

Locke : Les soldats savent piloter ?

Ou

Buck : Les soldats savent piloter ?!

William Khaleed : Gouverneur Sloan, ici le garage ! On est cernés !

Sloan : Spartans, mes hommes ont besoin de votre aide au garage. Et il se pourrait bien qu'ils aient un Scorpion à votre disposition, là-bas.

Vale : Ils ont un tank ? On se demande bien pourquoi.

Tanaka : C'est un cadeau empoisonné.

Locke : Ce chevalier a un répercuteur, attention aux balles perdues !

Osiris élimine tous les Prométhéens.

Sloan : Beau travail, Spartans. Rendez-vous au garage, je vais dire à Billy de vous ouvrir.

Luiz Santiago : Des Spartans ?

William Khaleed : Bon sang…

Sloan : Billy, ils vont devoir emprunter ton joujou.

William Khaleed : Quoi ?

Sloan : Ils en feront un meilleur usage que toi.


Si le joueur monte dans le Scorpion.

Vale : Qu'est-ce qu'il fout avec un Scorpion ? C'est un engin de l'UNSC.

Locke : Sécurité privée. Ça n'a rien d'inhabituel pour une colonie frontalière, mais là, ils ont vraiment mis le paquet.


Vale : Secteur dégagé !

Tanaka : Meridian est après cette colline.

Sloan : Spartans, Meridian n'est plus très loin. Pendant que vous y êtes, ça nous aiderait si vous pouviez nettoyer le secteur jusqu'en ville.

Locke : Bien, gouverneur.


{Si le joueur a forcé le passage plus tôt.}

Sloan : Après avoir fait sauter ma porte, vous me devez bien ça.


Buck : Tiens, tiens. Tout à l'heure il voulait qu'on dégage, et maintenant il veut qu'on l'aide.

Vale : Au moins il nous adresse la parole. C'est un début.

Osiris arrive devant la station Meridian.

Sloan : Ils sont à nos portes, Spartans. Je croyais que vous vous chargiez de les tenir à distance ?

Locke : Osiris, on nettoie le secteur, qu'ils puissent ouvrir les portes !

Sloan : C'est bon, la menace est écartée ?

D'autres Prométhéens apparaissent.

Sloan : Et merde, les voilà.

Sloan : On est pas encore venus à bout de ces choses, Spartans.

Vale : Je vois toujours des ennemis sur la carte.

Sloan : Eh bien… On dirait que vous avez réussi. Je n'aurais jamais cru que je remercierais un jour l'UNSC, mais je vous doit une fière chandelle, Spartans. Allez, entrez.

Osiris approche de la porte 9 et pénètre dans l'enceinte de la station Meridian.

Dialogues optionnels[modifier]

Vale : On a vu des Prométhéens dans pas mal d'endroit, mais y'a toujours eu un élément forerunner.

Buck : Ouais, et alors ?

Vale : Meridian était entièrement colonisée et on y a jamais trouvé de vestiges forerunners.

Buck : Alors pourquoi les Prométhéens ont-ils débarqué ?

Vale : C'est bien la question que je me pose. Tu m'écoutes, des fois ?

Buck : Tu sais, Vale ? Tu t'entendrais très bien avec Veronica.


Vale : Alors, quand cette planète sera « dévitrifiée », à qui est-ce qu'elle appartiendra ?

Tanaka : Il n'y a plus de titres fonciers. Les terres seront vendues pour couvrir les frais de nettoyage.

Vale : C'est pas vraiment juste pour les habitants qui ont tout perdu.

Buck : Tu as fait tes classes et tu utilises toujours le mot « juste » ?


Tanaka : Buck ? On raconte que tu as une liaison avec un autre agent du service.

Buck : C'est vrai.

Tanaka : Comment tu fais ? Vous devez pas vous voir souvent avec les missions qui s'enchaînent sans arrêt.

Buck : C'est dur, mais on y arrive. Pourquoi, Tanaka ? Tu as des vues sur quelqu'un ?

Tanaka : Non ! Simple curiosité, voilà tout.


Galerie[modifier]


Notes[modifier]

  1. La VO indique « The propaganda about Spartans doesn't lie. »


OsirisÉquipe bleueVitrificationStation MeridianNon confirméÉvacuationRéunionLames de SangheliosAllianceLignes ennemiesAvant la tempêteLa bataille de SunaionGenesisLa ruptureGardiens