UNSC Point of No Return

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le chat Discord pour toute demande de création de compte.

Cette page a été signalée comme incomplète par le projet Wikinfinity Vaisseaux.
UNSC Point of No Return
Informations
Construction :
Avant 2531
Statut :
Inconnu

Le UNSC Point of No Return[Note 1] est l'un des navires secrets les plus avancés construits par l'UNSC.

Bien que techniquement classé Rôdeur, le Point of No Return était l'un des plus grand vaisseau jamais construit par l'UNSC à l'époque, atteignant facilement la taille d'un destroyer. Construit en pièces et ensuite assemblé dans l'espace lointain, le navire a été complètement rendu invisible aux radars grâce au Stealth Ablative Coating, qui lorsqu'il est utilisé, réfracte la lumière de telle manière que le vaisseau devient aussi sombre que l'espace interstellaire. De plus, il contient une pièce appelée l'« Œil d'Odin »[2] ou « La Cage », une cage de Faraday complètement imperméable à tous signaux et dont l'accès est restreint à seulement 20 agents.[3]

Le Point of No Return commandait et contrôlait en temps de guerre la plate-forme de la deuxième section de l'ONI. Techniquement, il n'a même pas existé. Très peu de gens ont réellement vu le navire, une poignée seulement ont été à son bord, et moins de vingt agents ont eu accès à la plupart de ses zones sensibles.[3] Le navire a été conduit par des membres de toutes les branches militaires de l'UNSC et de multiples IA de maintenance uniquement régies par l'ONI.

En 2531, le colonel James Ackerson s'y est réuni avec le capitaine Gibson, l'amiral Rich et le vice-amiral Margaret Parangosky pour discuter du projet SPARTAN-III. Ils ont décidé d'accorder la permission à Ackerson de commencer ce projet.[3] C'est ce navire qui a récupéré le Spartan-051 après avoir qu'il ait été déclaré MIA dans le système Groombridge 34.

En 2537, les amiraux Rich et Parangosky ont rencontré le Spartan-051 et l'adjudant-chef Franklin Mendez pour l'informer que les 300 Spartans-III de la compagnie Alpha avaient été tués et d'aller de l'avant pour commencer la formation de la compagnie Bêta.[1]

Le 31 décembre 2552, le rapport intitulé Historical/Psychological Analysis of Preston J. Cole fut transmis par CODENAME : Surgeon à CODENAME : Usual Suspects, qui se trouvait à bord du Point of No Return.[4]

Divers[modifier]

  • Un deuxième navire de la même catégorie que le Point of No Return a été vu en cours de construction par Kurt-051 et deux autres Spartans.[5]

Notes[modifier]

  1. Traduit par Point de Non Retour dans la version française du roman Halo : Les Fantômes d'Onyx.

Source[modifier]


Classe Halcyon :
UNSC Dawn Under HeavenUNSC Pillar of AutumnUNSC Roman BlueUNSC Toulouse
Classe Marathon :
UNSC CanberraUNSC DresdenUNSC Feeling LuckyUNSC HannibalUNSC IoUNSC LeviathanUNSC MatadorUNSC ProphecyUNSC Say My NameUNSC SwiftsureUNSC Weeping Willows
Classe Valiant :
UNSC Everest
Classe Autumn :
UNSC Euclid's AnvilUNSC Song of the EastUNSC Unto the Breach
Croiseur furtif :
UNSC Point of No Return
Non classés :
UNSC CharesUNSC ChevalierUNSC Endeavor