Sentinelle prométhéenne

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le chat Discord pour toute demande de création de compte.

Cette page a été signalée comme incomplète par le projet Wikinfinity Technologie.
Sentinelle prométhéenne
H4-Watcher (render 01).png
Informations
Affiliation :
Blindage :
Léger
Hauteur :
Masse :
144,2 kg[1]
Arme primaire :
Autres armes et équipements :

Les Sentinelles prométhéennes (Prometheans Watchers en VO) sont des machines forerunners apparues dans Halo 4, chargées de la protection de Requiem. Elles jouent principalement un rôle de soutien aux autres unités prométhéennes, mais n'assistent pas les éventuels alliés Covenants.

Les Sentinelles peuvent se joindre d'elles-mêmes au combat, ou bien être déployées de la carapace blindée des Chevaliers prométhéens, apportant un soutien aérien stratégique. Dans tous les cas, elles sont bien souvent des cibles prioritaires en combat.


Capacités[modifier]

Les Sentinelles sont armées d'un pistolet à particules pouvant devenir dangereux si la Sentinelle, très mobile, poursuit son adversaire déjà blessé lorsque celui-ci tente de se mettre à couvert.

Bien qu'elle soit armée, la Sentinelle est principalement dédiée au soutien, c'est pourquoi elle est capable d'assister les autres unités prométhéennes par deux moyens : elle peut soit projeter un bouclier de lumière solide devant eux, les protégeant des tirs dans une direction à la fois, et ressusciter les Prométhéens tués. Cette dernière capacité, très dangereuse si l'ennemi ramené à la vie était particulièrement coriace, a néanmoins deux défauts : elle ne peut être utilisée qu'une seule fois, et prend un certain temps à se terminer, ce qui laisse le temps de détruire la Sentinelle avant que la résurrection ne soit terminée. Il est simple de repérer une Sentinelle lançant une résurrection au rayon caractéristique émis pendant l'opération.

Les Sentinelles ne sont pas très résistantes, mais peuvent être difficiles à cibler à cause de leur mobilité. En temps normal, elles forment une cible facilement repérable à ses deux larges ailes, mais lorsqu'elle est endommagée, elle les replie et tente de se mettre à couvert derrière une couverture. Leur vitesse accélérée et leur surface de cible réduite les rendent plus difficiles à toucher durant leur fuite, mais les toucher plusieurs fois pendant cette phase est synonyme de leur destruction.

Enfin, dernière capacité autant de soutien qu'auto-défensive, les Sentinelles ont la capacité d'attirer à elles les grenades lancées dans un certain périmètre autour d'elles, puis de les renvoyer à l'adversaire. Il est ainsi impossible de coller une grenade à plasma sur une Sentinelle attentive, et inutile de lancer une grenade près d'adversaires quand une Sentinelle se tient à proximité. Bien que si vous lancez une grenade et que celle-ci la prend, lui tirer dessus lui fera lâcher la grenade et s'enfuir, pratique s'il y a des ennemis en dessous.


Divers[modifier]

  • Le « visage » des Sentinelles est visible dans le bas du dos des Chevaliers.
  • Bien que cela soit difficile à réaliser, il est possible d'assassiner une Sentinelle.
  • Le nom du logo de la Sentinelle sur Halo Waypoint est bishop, qui veut dire « évêque ». Il s'agit d'une référence à leur rôle de soutien, proche de celui des personnages au statut d'homme de religion, souvent dotés de pouvoirs divins protecteurs ou guérisseurs dans les jeux comme les RPG.
  • Un tir chargé de pistolet à plasma fait clignoter les Sentinelles.
  • Tuer 100 Sentinelles prométhéennes sur Halo : The Master Chief Collection permet de déverrouiller l'avatar d'une Sentinelle prométhéenne.


Galerie[modifier]

Notes[modifier]

  1. Le site officiel de Halo 4 indiquait 128,6 cm.


Sources[modifier]


Gardiens
Monitors
Machines prométhéennes : ChevalierRampantSentinelleVeilleur éternel
Sentinelles : AgresseurArmiger (Soldat)AssembleurConstructeurContrôleurExécuteurExtracteurGathererProtectorSentinelle MajorSentinelle d'OnyxStewardSuper Sentinelle
Sentinelles inconnues
Sentinelles supprimées : Guardian