Second Stories/Rhoen Border Security

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le chat Discord pour toute demande de création de compte.
HNF Rhoen Border Security.jpg
«

Intercepted transmission from Rhoen Border Security, Sedra.

Confiscated manifest from Rhoen Border Security ATC outpost, Sedra. Manifest compiled by Sedran Colonial Guard attendant Laban Neir.

Transmission interceptée provenant de la sécurité frontalière de Rhoen, sur Sedra.

Manifeste confisqué en provenance du poste de contrôle aérien de la sécurité frontalière de Rhoen sur Sedra. Manifeste compilé par le membre de la Garde coloniale sedrane Laban Neir.

»

Rhoen Border Security (Sécurité des frontières de Rhoen) est la dixième Second Story de Halo : Nightfall, scénarisée par Jeremy Patenaude.[1] Elle est débloquée à la 18e minute de l'épisode 3 et dure 3:04 minutes.


Scénario[modifier]

Audio[modifier]

ONIFILE•SXG1•NEIR
ONI EYES
Rhoen Border Security

Conversations radio incompréhensibles en orbite.

Sedra

Un Pélican survole une vaste forêt.

4 jours avant les évènements

Inconnu : Non, c'est beaucoup plus simple que ça ! Même si il s'agissait d'une banale mission de reconnaissance, le point de contrôle de Rohen gère actuellement tous les accès planétaires des secteurs quatre, cinq et sept. En plus, les types qui y travaillent sont de vrais boy-scouts. Une fois rentrés, faites-moi penser à remercier les bureaucrates. La clause en petits caractères de l'alliance commerciale nous donne carte blanche pour consulter les manifestes et pour qu'on devienne invisibles. Atterrissage dans 30 minutes.

Enregistrement signalé
Communication interceptée n°G42LOPB-537
3 février 2556

Garde coloniale sedrane
Sécurité des frontières de Rhoen
Rapport n°239BN - 3 février 2556
Laban Neir
Trafic aérien - Tour de contrôle de défense orbitale

Laban Neir : Laban Neir. Considérez cette demande comme une urgence.

Analyse vocale : Peur.

Laban Neir : Deux transports ont pénétré notre espace il y a environ trente-deux minutes de ça. C'est l'UNSC, les renseignements de la Navy.

L'ordinateur détecte les mots-clés UNSC et renseignements de la Navy.

Laban Neir : Ils refusent d'être identifiés et ils réclament une autonomie totale. Ils demandent le manifeste de nos détecteurs.

L'ordinateur détecte le mot-clé manifeste de détecteur.

Laban Neir : Nos détecteurs passifs signalent des munitions ainsi que des armes lourdes. Des armes ! Est-ce que vous le saviez, monsieur ? Ils demandent le manifeste de nos détecteurs.

La caméra perd Neir de vue momentanément.

Laban Neir : Je vous envoie ce que nos détecteurs ont enregistré. Envoyez-nous quelqu'un, je vous en prie, pour éclaircir tout ça.

Enregistrement signalé
14 jours avant les évènements de Sedra
Communication interceptée n°V34EPD7-391
24 janvier 2556

Garde coloniale sedrane
Sécurité des frontières de Rhoen
Rapport n°265DC - 24 janvier 2556
Laban Neir

Laban Neir : Rapport numéro 265-Delta-Charlie, sécurité de Rhoen. Il est quatorze heures zéro zéro, nous sommes le 24 janvier 2556, opérateur Laban Neir.

Analyse vocale : Stress.

Laban Neir : Aujourd'hui ça a été un cauchemar. Nous avons eu huit problèmes de protocole, l'un d'eux concerne une matière très raffinée et qui serait fissile.

L'ordinateur repère le mot-clé matière fissile et déclenche une alerte pour composant explosif.

Laban Neir : Elle est actuellement en analyse et le pilote est en détention. Le service de sécurité de nos frontières n'est pas en mesure de gérer ce genre d'intrusions. Il nous faut plus de personnel, il y a urgence, et également plus de matériel. si notre premier rapport est correct et qu'il s'agit d'une matière fissile, on pourrait en faire une bombe.

L'ordinateur compile des rapports et estime que la sécurité de la frontière de Rhoen opère à 30 % de ses capacités, correspondant à une faible capacité d'application de la loi.

Laban Neir : Si nos frontières ne sont pas protégées, notre peuple n'est pas protégé. Envoyez-moi vite d'autres opérateurs.

Enregistrement signalé
6 jours avant les évènements de Sedra
Communication interceptée n°V34EPD7-391
24 janvier 2556[Note 1]

Garde coloniale sedrane
Sécurité des frontières de Rhoen
Rapport n°346HK - 1er février 2556
Laban Neir

Laban Neir : Il est exactement dix-huit heures zéro zéro, le 1er février 2556, opérateur Laban Neir.

Analyse vocale : Inquiétude.

Laban Neir : Tolen nous donne son accord. Nous lui avons parlé aujourd'hui. Les détecteurs ont été très utiles faute d'autres opérateurs. La situation est préoccupante. Une des solutions que nous envisageons serait Anchor 4.

L'ordinateur repère le mot-clé Anchor 4 et le lie à une station de réparation de Reach.

Laban Neir : Plus ça va, plus les gens désirent s'en aller. Nous en sommes à douze heures d'attente pour le passage en douanes et à deux autres heures pour l'autorisation de décoller. C'est un désastre. On nous signale des transports et des cargos Tug qui seraient en train d'essayer de pénétrer notre atmosphère.

L'ordinateur repère le mot tug et le lie au véhicule minier utilisé dans les évènements de Sedra.

Laban Neir : Quelqu'un désire se poser sur Sedra Quelqu'un que nous ne voulons pas avoir.

ONI EYES
PROPERTY OF THE UNSC

Sous-titres[modifier]

Inconnu : Non ! C'est beaucoup plus simple que ça. Même pour une mission de reconnaissance standard, le point de contrôle de Rhoen s'occupe de tous les accès planétaires des secteurs quatre, cinq et sept. Pour couronner le tout, ceux qui le gèrent sont des scouts. Pense à remercier les bureaucrates une fois rentré. L'Alliance commerciale nous donne carte blanche pour accéder aux manifestes et devenir effectivement invisibles. Atterrissage dans 30 secondes.

Enregistrement signalé - intercepté 3 février 2556

Inconnu (lointain) : Ouvrez la porte ! Nous agissons dans le cadre de nos droits d'accès.

Laban Neir, 3 février 2556

Laban Neir : Laban Neir, cette communication est une urgence.

Inconnu (lointain) : C'est notre requête. Vous obtempérerez.

Laban Neir : Deux transports ont pénétré notre point de contrôle il y a 32 mn environ. Ils sont de l'ONI. Ils refusent un contrôle formel et réclament une autonomie exécutive. Ils exigent notre manifeste du capteur. Nos capteurs passifs ont détecter des armes et des munitions lourdes. Des armes ! Étiez-vous au courant, monsieur ? Ils exigent notre manifeste du capteur.

Inconnu (lointain) : Ouvrez la porte ! Ouvrez la porte maintenant ! C'est une violation de l'article 3.75 de l'Alliance commerciale !

Laban Neir : Je vous envoie les relevés du capteur. Faites venir quelqu'un ici tout de suite pour tirer ça au clair.

J-14 avant l'évènement sur Sedra, enregistrement - 24 janvier 2556

Laban Neir, 24 janvier 2556

Laban Neir : Rapport numéro 265-Delta-Charlie. Sécurité de Rhoen. Il est 14 h, le 24 janvier 2556. Opérateur Laban Neir. Aujourd'hui, ça a été cauchemardesque. On a eu huit protocoles de saisie, l'un d'eux a mené à de la matière fissile hautement raffinée. C'est en cours d'analyse au labo, et le pilote est en détention. Notre sécurité frontalière n'a pas été mise en place pour ce genre de charge. Il nous faut plus de gens ici, et maintenant. Il nous faut plus d'équipement. Si nos rapports initiaux sont corrects et qu'il s'agit de matière fissile, avec laquelle on fait des bombes… Si nos frontières ne sont pas protégées, les nôtres ne sont pas protégés. Envoyez pus d'opérateurs sur le champ.

J-6 avant l'évènement sur Sedra, 1er février 2556

Laban Neir : Il est 18 h pile, le 1er février 2556. Opérateur Laban Neir. Pass vient de Tolen. Nous l'avons eu en ligne aujourd'hui. Les capteurs étaient nécessaires sans les opérateurs. On est vraiment mal. Il y avait une file d'attente jusqu'à l'Ancre Quatre. Tous les gens veulent venir sur la planète. Ça prend 12 heures pour passer la douane, et deux autres pour l'autorisation d'atterrir. C'est un désastre. Nous avons eu des rapports de cargaisons et de tugs tentant de trouver un contournement pour entrer dans notre atmosphère. Quelqu'un va arriver sur le sol sedran. Un intrus non désiré.

Notes[modifier]

  1. Le numéro et la date sont les mêmes que pour le rapport précédent alors que le numéro devrait être différent et la date indiquée au 1er février 2556.

Source[modifier]


Épisode 1 : ExposureThe Path of BeliefRecon-14
Épisode 2 : Soldier WithinUnit-54Walk the Path
Épisode 3 : Cargo - Part 1Indebted TravelersCargo - Part 2Rhoen Border Security
Épisode 4 : QuartermasterSeed of HonorCooperative Protocol
Épisode 5 : ComplianceTrade Barriers
Traduction de référence