Le sujet de cet article est considéré comme une des bases de Halo.

Programme Spartan

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le chat Discord pour toute demande de création de compte.

Pour les articles homonymes, voir : Spartan (homonymie).


«

They're everything people say they are and more. Bigger than you expect, more agile than you expect, and if you thought they were badasses before, when you see them in action, that word doesn't even come close. They can do things that would blow your mind. Sometimes you had to wonder if they were more machines than human...

Ils sont encore plus impressionnants que ce que disent les rumeurs. Ils sont plus grands et plus agiles qu'on le pense, et quand tu les vois en action, tu te dis que « puissants » n'est pas assez fort pour les décrire. Ils peuvent faire des choses incroyables. C'est à ce demander si ils sont plus machines qu'humains…

L'ex-Marine Cade à propos des Spartans.[1]
»
La Red Team du programme SPARTAN-II, notamment active durant la guerre Humain contre Covenant.

Les programmes SPARTAN (prononcé [spaʁtan]? [Note 1]) sont des projets militaires commandés par l'UNSC visant à modifier biologiquement des hommes et des femmes pour créer des soldats mentalement et physiquement surhumains. Développés sous l'égide de l'ONI depuis 2491, il existe à ce jour quatre projets.

Généralités[modifier]

Spartan est le nom anglais des Spartiates, guerriers antiques natifs de la cité grecque de Sparte, popularisés par le péplum 300. Ces soldats étaient connus pour suivre un rigoureux entraînement dès l'âge de sept ans, composé d'épreuves de survie et de sports de combat violents comme le pancrace. Les Spartiates se sont distingués lors des Guerres Médiques et de la guerre du Péloponnèse : durant la bataille des Thermopyles, 7000 Grecs, dont 300 Spartiates, repoussèrent pendant deux jours entre 70 000 et 300 000 Perses. Contournés le troisième jour, les Spartiates se sacrifièrent pour permettre le retrait de l'armée grecque, tenant le terrain un jour de plus. À Platées, 40 000 Grecs (dont 10 000 venant de Sparte) vainquirent 120 000 Perses grâce à une contre-attaque décisive des Spartiates. À Mantinée, 9 000 Spartiates et leurs alliés vinrent à bout de 11 000 Grecs rivaux grâce à une manœuvre spartiate.

Les Spartans sont généralement utilisés en petits groupes lors d'opérations commando ou de guerre spéciale, mais se montrent tout aussi efficaces lorsqu'ils participent à des assauts classiques. Si les Spartans sont capables de faire pencher la balance d'une bataille terrestre, ils restent néanmoins inutiles lors des batailles navales conventionnelles ou dans les opérations à très grande échelle, où le nombre et une puissance de frappe écrasante sont autant ou plus importants que l'efficacité. Ce défaut d'échelle se ressent sur l'esprit combatif des Spartans, qui tendent à faire privilégier la tactique à la stratégie.[2] Il s'agit de la principale raison pour laquelle les Spartans n'ont pas pu renverser le cours de la guerre Humain contre Covenant avant qu'elle ne vienne à reposer sur une poignée d'événements clés localisés, comme l'opération : FIRST STRIKE, la bataille de l'Installation 00 ou la bataille d'Onyx. Une analogie considère les Spartans comme des armes de destruction massive.[3]

Au sein de la population civile de l'UEG, les Spartans sont des figures légendaires utilisés dans la propagande de l'UNSC au cours de la guerre Humain contre Covenant. Outre les vidéos officielles, cet aspect mythologique est auto-entretenu par les témoignages diffusés par les médias, et les vidéos officieuses diffusées sur chatternet.[1] Le Spartan-II John-117 bénéficie en particulier d'un statut encore plus prestigieux.

Programmes[modifier]

Il existe à ce jour quatre programmes, s'étendant de 2491 à 2558.

ORION[modifier]

Rétrospectivement nommé SPARTAN-I, le projet ORION lancé en 2491 est basé sur des augmentations chimiques sur des soldats des forces spéciales volontaires, dont Avery Johnson. Le programme a été désactivé car jugé trop peu efficace en 2506.

SPARTAN-II[modifier]

Lancé par le docteur Catherine Halsey pour contrer la rébellion naissante en 2517, SPARTAN-II a entraîné 75 enfants sélectionnés pour leurs prédispositions génétiques et kidnappés pour en faire des soldats à l'esprit militaire et patriotique, et au corps surentraîné, doublé d'une augmentation génétique qui fut fatale à un certain nombre d'entre eux. Les Spartans II ayant survécu aux augmentations ont reçu le privilège de porter une armure Mjolnir, et ont activement participé à la guerre Humain contre Covenant. Ce programme a formé les Spartans les plus efficaces de tous, dont le célèbre John-117, mais peu ont survécu à la guerre.

SPARTAN-III[modifier]

Démarré en 2532 avec l'arrivée des 300 premiers candidats au camp Currahee, ce programme a été lancé sous l'impulsion du colonel James Ackerson, et visait à entraîner des Spartans moins efficaces individuellement, mais en plus grand nombre, de façon plus rapide et pour un coût moindre. Entraînés par le Spartan-II Kurt-051 et Franklin Mendez, instructeur des Spartans-II, SPARTAN-III compte trois compagnies, équipées d'armures furtives SPI : la compagnie Alpha, la compagnie Bêta en 2539, et la compagnie Gamma en 2551, qui vit l'interruption du projet avec la bataille d'Onyx en 2552.

Bien qu'Alpha et Bêta aient connu des pertes quasi-totales durant les opérations PROMETHEUS et TORPEDO, plusieurs membres furent transférés sur d'autres programmes avant ces opérations, comme chez les Headhunters ou l'équipe Noble.

SPARTAN-IV[modifier]

Là où les deux précédents projets posaient des problèmes d'éthique et de légalité, SPARTAN-IV, commandé par l'amirale Margaret Parangosky en 2553, reprend le principe de volontariat d'ORION et le combine à des protocoles d'augmentation plus efficaces. SPARTAN-IV créé ainsi des soldats à la fois efficaces et nombreux, équipés d'armure Mjolnir GEN2 et membre d'une branche de l'armée à part entière. La plupart d'entre eux sont basés sur l'UNSC Infinity.

Historique des projets SPARTAN[modifier]

Quatre Spartans (représentant peut-être la Blue Team), sur la couverture de Halo : La Chute de Reach (2001). Sous Bungie Studios, les armures pré-2552 sont toutes identiques, alors que leurs modèles et couleurs changent sous 343 Industries.
  • 2491 : Lancement du projet ORION.
  • 2506 : Désactivation d'ORION.
  • 17 août 2517 : Le premier candidat SPARTAN-II, John-117, est sélectionné par Halsey.
  • 23 septembre 2517 : Arrivée des 75 enfants Spartans-II sur Reach suite à leur enlèvement, début du programme.
  • 12 juillet 2519 : John-117 est déclaré chef des Spartans-II.
  • 9 mars 2525 : Augmentations physiques des Spartans-II. 35 candidats sur 75 auront réussi à arriver au bout du programme.
  • 12 septembre 2525 : Opération : TALON, première mission des Spartans-II contre les rebelles. Elle se termine deux jours plus tard par un succès avec la capture du chef rebelle Robert Watts.
  • 3 novembre 2525 : Les Spartans-II ayant survécu aux augmentations reçoivent le grade de second-maître.
  • 27 novembre 2525 : Après avoir obtenu leurs armures Mjolnir Mark IV, les Spartans-II font face aux Covenants pour la première fois et Samuel-034 est le premier Spartan à mourir au combat.
  • 7 novembre 2531 : Durant une mission sur la station Delphi, Kurt-051 est victime d'une machination de l'ONI et porté disparu. Il est récupéré et enrôlé pour servir d'instructeur aux Spartans-III aux côtés de Franklin Mendez.
  • 27 décembre 2532 : Arrivée des 300 candidats de la compagnie Alpha des Spartans-III et début de leur entraînement, qui se terminera en 2536.
  • 2539 : 418 candidats arrivent à Currahee pour entrer dans la compagnie Bêta. Seuls 300 sortiront des augmentations en 2541.
  • 2547 : Le programme SPARTAN-II est rendu public et la directive 930 est mise en place pour restaurer le moral des troupes.
  • 7 septembre 2552 : Une anomalie temporelle induite par un artefact Forerunner permet aux Spartans survivants des batailles du Halo et de Reach de se retrouver.
  • 12 septembre 2552 : Kelly-087 est enlevée par le docteur Halsey.
  • 31 octobre 2552 : La bataille d'Onyx commence, les Spartans-III et leurs instructeurs sont confrontés aux sentinelles Forerunners.
  • 3 novembre 2552 : Les Spartans-II encore présents sur Terre se rendent sur Onyx. Au terme de la bataille, William-043 et Kurt-051 meurent et les survivants arrivent dans le monde bouclier 0006.
  • 17 novembre 2552 : John-117 revient sur Terre et assiste les forces de l'UNSC dans la bataille de Voi.
  • Janvier 2553 : Des renégats issus de la première promotion du programme SPARTAN-IV abordent de l'Infinity avant d'être neutralisés par ceux de la seconde promotion.
  • Février 2553 : Les prisonniers du monde bouclier 0006 sont libérés.
  • 3 janvier 2554 : Un groupe de Spartans-IV mené par Sarah Palmer intervient en renfort lors d'un incident entre Alpha-Nine et des insurrectionnistes sur Draco III.

Humains augmentés illégaux[modifier]

Dans l'après-guerre, les fuites sur les techniques d'augmentation génétique secrètes de l'UNSC, comme la récupération illégale de tissus et d'organes Spartans, l'espionnage industriel, les recherches indépendantes et la publication de certains protocoles pour un usage médical, ont érodé le monopole de l'UNSC sur les super-soldats.

Toute personne suffisamment motivée et riche peut profiter de ces connaissances et de ces outils pour répliquer un Spartan, sans avoir les standards de recrutement et l'attention médicale portée par l'UNSC. La réduction des coûts peut également motiver à utiliser des augmentations plus invasives, avec un coût physique et psychologique encore inconnu. Ces augmentations étant irréversibles, elles auront des conséquences sociales imprévisibles, d'autant plus si elles sont instables et accordées à du personnel sans entraînement ou soutien.[4]

Influence chez les autres factions[modifier]

« Démons »[modifier]

«

Une insulte, c'est certain. Mais avec une touche de respect.

An insult, to be sure. But one with a modicum of respect.

Thel 'Vadam à propos du titre de Démon.[5]
»

Chez les Covenants, les Spartans sont considérés comme des êtres quasiment surnaturels, puissants et terrifiants. La détermination, le silence durant les combats et les visières masquant le visage des Spartans contribuent à renforcer leur réputation de créature sans âme, de soldat mort puis réanimé par un procédé impie.[6] Pour certains Élites, ces croyances ne sont que des affabulations, voire des excuses pour avoir été défait en combat.[7] Si les « Démons »[Note 2] inspirent la peur chez les Covenants, en abattre un revient à acquérir une grande réputation, certains comme Zuka 'Zamamee en faisant une affaire personnelle.[8]

Le terme « Démon » est parfois utilisé pour désigner spécifiquement John-117.[9]

Rebelles humains[modifier]

Les rebelles sont particulièrement opposés aux Spartans, qu'ils considèrent comme les portes-étendards de l'UEG fasciste. Dans l'après-guerre, ils soupçonnent notamment les Spartans-IV d'être capables de monter un coup d'État et de prendre le contrôle de l'humanité, avant d'éliminer tous les humains non augmentés dans une frénésie eugéniste.[10]

La victoire des Spartans-II sur Robert Watts des rebelles d'Eridanus constitue un point clé de la crainte des Spartans par les rebelles.[11] Dans une tentative de pouvoir lutter contre les Spartans sur Hellas et Fumirole, les rebelles utilisèrent de l'augmentateur de classe Waverly, un produit dangereux rendant le corps humain plus résistant.[12]

Divers[modifier]

  • Le port de l'armure Mjolnir habitue petit à petit aux espaces restreints et immunise les Spartans à la claustrophobie.[13] En revanche, le conditionnement militaire des générations II et III leur rend l'inactivité difficile à supporter.[14]
  • Edward Buck, lui-même Spartan-IV, classe les générations de Spartans en fonction des figures mythologiques grecques comme suit : les Spartans-II sont les Titans, des divinités primordiales et parents des dieux de l'Olympe (Apollon, Hermès) comparés aux Spartans-III, et les Spartans-IV sont les demi-dieux enfants des dieux et des hommes (Hercules). Additionnellement, il compare les médecins en charge des augmentations à des diables.[15]
  • Dans l'après-guerre, des pièces mobiles lourdement sécurisées appelées Portable Spartan Support Module,[16] parfois surnommées DropBox.[17] transportant le nécessaire pour réparer et adapter les armures Mjolnir et SPI sur le terrain sont utilisées.[16] Le module est condamné par un sas avec une vitre en oxynitrure d'aluminium.[17]
  • Une blague militaire dans l'UNSC concerne le potentiel de destruction des Spartans. Le Marine dit : « Bien sûr que je m'enfuis ! Nous sommes deux, sans soutien, à pied, sans arme, et il y a quatre cents Covies de l'autre côté de cette colline. Qu'est-ce que tu vas faire, bricoler un railgun avec un élastique et mes plombages ? » Le Spartan répond, pensif : « Des plombages, hein… ».[18]
  • Les Spartans sont les personnages les plus joués en multijoueurs dans Halo 3, comparativement aux Élites.[Source manquante]
  • Dans les plus vieilles sources concernant Halo : Combat Evolved, ainsi que dans ses descriptions de certains modes de jeu, les Spartans sont décrits comme des cyborgs.[19][20] La description de la carte de Halo : Combat Evolved Chiron TL-34 suggère que les Spartans avaient été prévus par Bungie Studios pour être des humains clonés.
H3-John-117 accroupi (render).png

Logo SPARTAN-II/NSC[modifier]

Image de comparaisons entre le logo du NSC et de SPARTAN-II
À gauche le logo de SPARTAN-II, à droite celui du NSC.

Le logo du projet SPARTAN représente un aigle tenant en ses serres des flèches et des éclairs, avec le logo Marathon juste au-dessus. Il est comparable par bien des égards, a celui du NSC, le National Security Council (ou Conseil de Sécurité National en français), l'agence de renseignements aux ordres du président des États-Unis : le logo du NSC est composé lui aussi d'un aigle, tenant lui aussi des symboles de pouvoir dans ses serres : on peut y apercevoir les flèches, éléments communs aux deux logos. De plus, le logo du jeu Marathon est situé exactement au même endroit que la médaille avec les étoiles, à la verticale de l'aigle.

Dès lors que l'on admet ce fait, il devient intéressant de déterminer comment le nom "UNSC" a pu être choisi. UNSC désigne aussi, le United Nations Security Council, qui ne possède aucun emblème comparable à celui dont il est question. On peut supposer que l'UNSC a été créé via une déformation du NSC, et/ou de l'UNSC (ONU), mais avec un logo, parodiant bien celui du NSC.

Galerie[modifier]

Notes[modifier]

  1. La prononciation [spaʁtɑ̃]? n'apparaît que dans Halo Wars (cinématique du niveau Évasion) et les épisodes Le paquet, L'exception, Baby-sitter et Retour au pays de Halo Legends.
  2. Traduit par « diables » dans Halo Wars 2.

Sources[modifier]


Projets et programmes de l'UNSC
ANVILBLACKBALLCHRYSANTHEMUMCOBALTGUNGNIRHAYABUSAHRUNTINGJAVELINMJOLNIRORIONOUROBOROSSABRESENIOR ICESLEIPNIRSPARTAN (SPARTAN-IISPARTAN-IIISPARTAN-IV)YGGDRASIL
Orions (Spartans-I)
Membres connus :

DakteenGillyJames JamesMoralesAvery JohnsonGladys Wilson

Orions 1.1 (enfants des soldats Orion) :

DarinJohn ForgeFrannieGuyJanissary JamesKevin MoralesBenji Wong

Mis en service :

Classe 1 : James-005Jai-006Li-008Naomi-010 (Naomi Sentzke)Leon-011Daisy-023Robert-025Joshua-029Vinh-030Otto-031 (Black-Trois)Samuel-034Randall-037Isaac-039Douglas-042 (Douglas Rutland)William-043Anton-044Keiichi-047Kurt-051 (Kurt Trevelyan)Jorge-052Margaret-053 (Black-Un)Linda-058 (Linda Pravdin)Malcolm-059Maria-062Sheila-065Solomon-069Arthur-079 (Arthur Remo)Kelly-087 (Kelly Shaddock)Jerome-092 (Jerome Cable)Grace-093August-099Victor-101 (Black-Quatre)Frederic-104 (Frederic Ellsworth)Adriana-111John-117Michael-120Alice-130 (Alice Treske)Cal-141Roma-143 (Black-Deux)

Classe 2 : Nicole-458
Non-canonique : SPARTAN-1337
Recalés :

Classe 1 : René-081Kirk-018Serin-019 (Serin Çelik/Osman)Soren-066Cassandra-075Fhajad-084Musa-096Ralph-103Oscar-129

Classe 2 : Yasmine Zaman
Situation inconnue :

Classe 1 : Spartan-013Caleb-095 (Caleb Aagard)Joseph-122Carris-137 (Carris Pernault)

Compagnie Alpha
Kai-A019Robert-A057Shane-A112Jane-A203Emile-A239Jun-A266* • Carter-A259Kevin-A282* • Thom-A293Hazel-A302* • Rosenda-A344

Compagnie Bêta
Adam-B004Lucy-B091* • Owen-B096* • Roland-B210Spartan-B170Min-B174Jonah-B283Tom-B292* Spartan-B312Catherine-B320

Compagnie Gamma
Holly-G003Spartan-G059* • Ash-G099* • Dante-G188Olivia-G291* • Mark-G313*

Compagnie Delta

* Spartans confirmés vivants en 2553
Kojo Agu (Romeo)Edward Buck92738-61842-LCCarmichaelCasillasCara CostabileMichael CrespoRobert DaltonEdward DavisPaul DeMarcoErnst DemingDunlapEstey-BethelHoracio FryBradford GaleTedra GrantTerry HedgeHongYeong-Hao HolstElias HoltCarlo HoyaGretchen KetolaFrank KodiakKovskyLincolnJameson LockeScott MacraeAnthony MadsenTaylor MilesJared MillerOrzelSarah PalmerNaiya RayRudolf ScheinVladimir ScruggsHolly TanakaTashiJoel ThomasGabriel ThorneOlympia ValeHideo WakahisaFredric Zurenia