Le sujet de cet article est considéré comme une des bases de Halo.

Gray Team

La création de compte est actuellement désactivée à cause de comptes de spam. Rejoignez le chat Discord pour toute demande de création de compte.

Cette page contient des informations tirées de Halo : Envoy susceptibles de spoiler.
Consultez-la en connaissance de cause.
Un membre de la Gray Team sur la couverture de The Cole Protocol.

La Gray Team, appelée Demon Three par le clan de Rojka 'Kasaan,[1] est une équipe de trois Spartans-II, Adriana-111, Jai-006 et Mike-120, spécialisée dans les missions nécessitant une grande indépendance en termes de soutien. L'indépendance de ses membres, qui restent mystérieux même pour leurs confrères et consœurs, en fait une équipe efficace pour des missions à long terme loin dans le territoire ennemi, où ils doivent se procurer eux-mêmes leur matériel et déterminer seuls quoi faire en cas d'imprévu. L'équipe a accompli un grand nombre de missions top-secrète, notamment sur les Décombres lors de la mise en place du protocole Cole en 2535 afin d'y supprimer toute donnée illégale, et participèrent, bien qu'inopinément, à la bataille de Carrow.

Au sein de l'équipe, Adriana tient le rôle de sniper et combattant principal, Mike celui de pilote et expert technique, et Jai celui de leader chargé de maintenir la cohésion de l'équipe.[1] Ses membres portent des armures Mjolnir Mark IV, dont le revêtement est gris[2] et la visière argentée.[3]

Historique[modifier]

Au cours de l'entraînement des Spartans, les trois membres de l'équipe furent réunis pour leur attitude déviante, Jai et Adriana essayant toujours de s'enfuir par goût du risque et Mike ayant volé et détruit un Pélican. Ils furent alors spécialement entraînés à l'écart pour des missions sans soutien.[4]

Les Décombres[modifier]

En 2535, trois semaines avant la mise en place du protocole Cole,[5], la Gray Team fut envoyée sur les Décombres, loin derrière les lignes ennemies, afin d'y appliquer en le protocole Cole, avec pour base le cargo Petya, remis en état par Mike avant la mission.[4] En une semaine, ils avaient détruit ou effacé par virus presque toutes les données compromettantes.[6] Seules restaient celles du Kestrel, un vaisseau de contrebande alors en mission, et celles protégées par Ignatio Delgado et Melko Hollister. L'équipe avait déjà repéré la deuxième, et Adriana vint en aide à ses gardiens lorsqu'ils furent mis en difficulté par des Rapaces. Elle ne put récupérer la puce, mais proposa, sans succès, à Ignatio de leur confier.

Par la suite, Jai et Adriana ramenèrent Ignatio, assommé, jusqu'au Petya où l'équipe décida de le relâcher après avoir estimé qu'il était assez loyal aux Décombres pour ne pas livrer les données aux Rapaces.[5] Peu après, l'IA Juliana pirata le Petya afin de faire une offre aux Spartans : si elle les aidait à contrecarrer les plans des Rapaces, elle leur confierait les données de navigation ainsi que des secrets concernant les Covenants. L'équipe la considéra comme une alliée de choix.[4] Lorsque l'UNSC Midsummer Night largua ses têtes nucléaires Shivas avant d'être capturé, la Gray Team, bien qu'ayant assisté à la scène, ne pouvait intervenir à cause du trop grand nombre de vaisseaux. Juliana leur assura qu'elle veillerait à la survie des prisonniers en refusant de travailler si ils étaient exécutés, et leur demande d'aller trouver Delgado. Mike ayant repéré le Kestrel, l'équipe décide de s'en occuper avant d'aller trouver le civil.[2]

Ayant suivi discrètement le Kestrel jusqu'à son arrimage à l'habitat Caribo, Jai et Adriana quittèrent le Petya pour sortir dans l'espace et coller une bombe à impulsion électromagnétique sur la coque du cargo pour détruire les données dans endommager le vaisseau ou blesser les occupants. Alors qu'ils s'éloignaient, ils furent attaqués par l'équipage, mais réussirent à s'enfuir lorsque Mike déclencha la bombe, détruisant les données du Kestrel et immobilisant les combinaisons des attaquants.[7]

L'équipe arriva à temps pour sauver Delgado suite à son escarmouche avec Peter Bonifacio.[8] Remarquant le rassemblement des vaisseaux rapaces, Juliana envoya Jai libérer les prisonniers du Midsummer Night afin de mener un assaut sur un vaisseau rapace pour récupérer des clés de cryptage pendant que Mike et Adriana se chargeaient de rattraper Bonifacio pour l'empêcher de fournir les données aux Rapaces.[9] Jai participa ainsi à l'abordage du Infinite Spoils[10] pendant qu'Adriana négocia avec succès la récupération des données à bord du Distancia avec le soutien de Mike à bord du Petya.[11]

Le plan d'invasion des Rapaces dévoilé à l'équipe par Juliana dans le Petya, Jai, déjà peu à l'aise dans une opération conjointe, entra en conflit avec Jacob Keyes, qui voulait impérativement sauver les civils en leur confiant les données nécessaires à leur fuite grâce au projet Exodus.[12] Pour assurer la sécurité des données, Keyes proposa le plan suivant à Gray : Mike et le Petya attendraient près de l'habitat Exodus pendant que Jai et Adriana participeraient au raid de Metisette. Si le raid fonctionnait, Mike transmettrait les données à Exodus, son voyage en sous-espace étant sécurisé. Dans le cas contraire, ils abandonneraient les civils à leur sort.[13] Le raid fut un succès et Mike transmit les données à Exodus.[14]

Lorsque le voyage en sous-espace vers 18 Scorpii fut prêt, Gray court-circuita l'autorité de Keyes en décidant d'eux-mêmes de jeter plusieurs Pélicans pour permettre le stockage du matériel du Petya, qui serait abandonné à cause de la faible chance de réussite de la liaison des bases de données entre le vaisseau et le Night, empêchant le partage des données pour le voyage en sous-espace.[15]

Sur Falaknuma, Keyes revit une dernière fois Gray, qui s'apprêtait à partir pour une nouvelle mission.[16] Confiée par le capitaine de frégate Hadley, celle-ci enverrait l'équipe encore plus loin derrière les lignes ennemies.[17] La Gray Team fut par la suite déployée pour mener des assassinats contre des commandants et des leaders religieux d'importance de l'Alliance Covenante.[18]

Glyke et Carrow[modifier]

L'UNSC perdit brièvement la trace de l'équipe en 2551.[19][20] Ils furent absents durant le briefing de l'opération : DRAPEAU ROUGE le 27 août 2552. Le docteur Halsey les signalèrent comme en mission dans des lieux trop reculés pour pouvoir venir auprès des autres Spartans.[21] Lors du déclenchement de l'ordre d'urgence Condition Endgame au début de la bataille de la Terre, l'équipe fut chargée de conduire l'opération : SUNSPEAR, mais ses membres étaient inconfortables à l'idée de provoquer une destruction de telle ampleur, et causant autant de pertes civiles, d'autant plus qu'avec l'endommagement de leur matériel de communication, ils n'étaient pas en mesure de recevoir un ordre d'annulation.[18] Après la réussite de la mission le 31 décembre 2552, ils furent forcés de quitter leur vaisseau, l'UNSC Vacuna, et la Gray Team resta bloquée en orbite de ruines de Glyke dans leurs tubes cryogéniques, à bord du Bumblebee Whisky Tango Foxtrot 1,[22] pendant près de six ans.[23]

En juillet ou août 2558,[23] le Bumblebee fut retrouvé par les vaisseaux du Sangheili Rojka 'Kasaan,[22] qui les conserva en cryosommeil comme trophées[24] et éventuelle monnaie d'échange pour d'autres kaidons ou l'UNSC.[22] Ils furent réveillés par Melody Azikiwe le 1er septembre 2558[22] et s'échappèrent du vaisseau de 'Kasaan avec Azikiwe grâce à leur navette Whisky Tango Foxtrot 1 jusque sur la surface de Carrow,[25] où Azikiwe les guida jusqu'à Gila Station pour échapper à leurs poursuivants. La Gray Team émit un signal de détresse sur des canaux UNSC n'étant plus standards, mais il fut ignoré par la milice de Suraka.[23] Cette période d'isolation révéla que de nouvelles tensions avaient été créées dans l'équipe par la destruction de Glyke.[26] L'équipe rejoignit Gila Station, où ils furent accueillis par Greg van Eekhout, qu'ils considérèrent comme suspect. Adriana poussa l'agent à boire pour l'interroger pendant que Mike infiltrait les systèmes de la base, mais Eekhout perçut leur plan, affirmant son estimation que l'équipe était prête à être déployée immédiatement sur le terrain.[18] Il leur révéla alors le danger représenté par les Sharquois qu'allait réveiller Hekabe.[27]

Lorsque la base fut prise d'assaut par les Sangheilis à la poursuite des Spartans, Eekhout ordonna aux Spartans de rallier Suraka pour y prêter main-forte à la milice locale. Les Spartans acceptèrent et se dirigèrent vers la ville en Warthog, laissant Azikiwe et Eekhout en arrière.[28] Sur place, le gouverneur Ellis Gass rejeta néanmoins leur aide, refusant d'impliquer l'UNSC dans la situation sur Carrow et méfiante des raisons de la présence des Spartans sur la colonie. Par chance, les Spartans prirent initialement contact avec Rae Carson, une milicienne ayant déjà combattu avec des Spartans dans l'UNSC, qui s'assura que l'équipe bien traitée bien qu'elle doive leur retirer leurs armes.[29] La Gray Team fut finalement déployée pour éliminer Hekabe d'un tir de fusil de sniper, mais le Vertex protégea le chef Brute et la mission fut annulée.[30] Les Spartans acceptèrent ensuite le plan de Rojka 'Kasaan d'être utilisés comme monnaie d'échange pour convaincre Thars 'Sarov de renvoyer ses vaisseaux en orbite, afin qu'ils ne puissent pas être pris par Hekabe pour quitter la planète.[31] Sur place, les Spartans attaquèrent les forces de 'Sarov pendant le duel entre les deux Sangheilis, mais ils échouèrent à s'emparer du vaisseau personnel de 'Sarov.[32] Gray participa ensuite à l'ultime assaut contre Hekabe dans la structure forerunner, Mike pilotant le Jackrabbit transportant le canon IEM conçu pour briser la connexion entre Hekabe et le Vertex.[33] Lorsque le Jackrabbit fut immobilisé par un Sharquoi, Jai transporta le canon à pieds et parvint à ouvrir le feu sur Hekabe, accomplissant la mission.[34]

La Gray Team fut extraite de Carrow par l'UNSC Welcome to the Snipehunt, en prévision d'un retour sur Terre pour une remise à niveau et une période de repos. Aucun de leurs commandants originaux n'étant toujours vivants, il furent placés sous l'autorité du capitaine de frégate Ivrin Yarick, qui avait supervisé l'opération visant à les libérer. Rarick proposa aux Spartans deux solutions : la première serait la mise à pied afin d'apaiser les tensions diplomatiques avec les Sangheilis pour leur implication dans la destruction de Glyke. La deuxième solution, préférée par l'ONI comme les Spartans, serait de continuer leurs missions longues durées en recevant un pardon officiel de Thel 'Vadam, moins politiquement avantageux, mais permettant de déployer l'équipe contre les menaces émergeant dans des régions non contrôlées par l'UNSC. En revanche, Gray serait contrainte de collaborer avec d'autres équipes dans des opérations interespèces. Malgré leur réticence à continuer à être contrôlés par l'ONI et à collaborer avec d'autres soldats, l'équipe accepta, en échange de l'accès à un arsenal sangheili et à un Rôdeur personnel. Leurs demandes furent validées par l'amiral Osman elle-même, qui comptait profiter de l'indépendance de l'équipe pour en faire une force d'intervention secrète d'urgence.[35]

Divers[modifier]

  • L'addition des matricules des Spartans de la Gray Team (111 et 006) donne 117. Le matricule de Mike est resté longtemps inconnu.
  • Gray perd souvent les vaisseaux qu'on lui confie pour ses missions.[17]
  • Selon Tobias Buckell, la Gray Team portait des armures Mark IV incluant des boucliers énergétiques durant la bataille de Carrow. Ces modifications étaient permises par « l'emprunt » de matériel coutumier de l'équipe.[36] Leurs armures furent équipées d'un traducteur automatisé pour le Sangheili en 2552.[30]

Sources[modifier]


Teams Spartan
Spartans-II
Black TeamBlue TeamGray TeamGreen TeamOmega TeamRed Team (AlphaBetaGammaDelta)
Spartans-III
Team EchoTeam FoxtrotTeam GladiusTeam KatanaTeam LimaTeam RomeoTeam SaberTeam IndiaTeam Wolf PackTeam X-rayTeam Zulu
Spartan Operations
ApexApolloAvalancheBaileyCastleColossusCrimsonDominoFenrirForestHorseIvyJackknifeKodiakLancerMajesticMountainOsirisRhinoShadowStingraySwitchbackSwordSydneyTalonTaurusTowerVenomWolf
Autre
Noble TeamEcho TeamGauntlet TeamRed TeamHeadhunters